Approche de l'Esotérisme des Nombres

                             Approche de l'ésotérisme des nombres.

 

Dans les temps anciens, les nombres qui ne servaient apparemment qu'à compter, ont été un support aux élaborations symboliques. Ils expriment des lors, non seulement des quantités, mais également des idées et des forces.

Platon faisait de la science des nombres :

« le plus haut degré de la connaissance et l'essence de l'harmonie cosmique et intérieure »

Vous comprendrez donc  bien que  mon ambition sera limitée et au mieux ce soir de lever une infime partie du voile.

 

La Chine ancienne confère aux nombres une importance capitale ; on en trouve des traces tangibles dans certains écrits qui parlent d'un : « Maître des Nombres ».

La Chine toujours y voit, comme Platon, la clef de l'harmonie macro-microcosmique et au plan politique, la clef de la conformité de l'empire aux lois célestes.

 

Pythagore dit dans son Discours Sacré : « Tout est arrangé d'après le Nombre »  ainsi la géométrie ne s'applique pas seulement aux quantités spatiales mais aussi à l'harmonie des formes, comme l'astronomie n'étudie pas seulement les distances et les poids ou les températures mais les rythmes de l'Univers.

 

Pythagore, Grec d'Ionie, est né vers 570 avant JC. Instruit dans les temples d'Egypte et de Phénicie, Pythagore s'installe à Crotone en Italie du Sud et crée une communauté religieuse.

Le Pythagorisme se présente comme une religion du Salut. « Les Vers d'Or » texte attribué à Lysis (un de ses disciples) sont l'une des références le plus souvent citée dans l'ésotérisme moderne. Ce texte souligne le rôle purificateur d'une vie droite qui mène à la perfection, l'adepte peut alors accéder à l'essence des choses. Affranchi des passions, il peut à sa mort, rejoindre les dieux. (analogie avec la FM)

 

Les pythagoriciens ont établi une classification des nombres : nombres premiers, entiers, pairs, parfaits etc. qui renvoient à divers symboles. Ces classements furent utilisés par la suite par les exégètes chrétiens pour lire les Ecritures. Dès le IV éme siècle des théologiens comme saint Ambroise, saint Clément d'Alexandrie, saint Augustin, tiennent les nombres pour les vecteurs idéaux de la spiritualité.

La symbolique des nombres est particulièrement développé par la Kabbale juive.

 

Pythagore est le premier à avoir attribué une fonction philosophique et mystique aux nombres. Il attribue aux nombres une existence propre, douée de propriétés intrinsèques intervenant dans la création (divine).

 

Les pythagoriciens se divisent en deux groupes :

Les acousmaticiens ( les auditeurs) ou exotériques, astreints au silence et recevant un enseignement oral (analogie avec les apprentis).

Les mathématiciens ( les apprenants) ou ésotériques qui avaient accès aux doctrines les plus avancées.

 

Pour les pythagoriciens tout est nombre. Tous ont une signification symbolique, ainsi le Cinq somme du premier nombre pair 2 et du premier nombre impair 3 symbolise le mariage.

 

Le Tetraktys, formé par les premiers nombres et leur somme est au cœur de la doctrine pythagoricienne :

Le 1 symbolise le Créateur

Le 2 et le 3 la matière

Les 4, 5  et 6 l'esprit

Les 7, 8, 9 et 10 les manifestations sensibles.

 

Les quatre premiers nombres forment la tétrade sacrée qui aboutit à la décade parfaite :  1+2+3+4 = 10 et forme une figure géométrique d'un grand symbolisme maçonnique : le triangle.

Les nombres s'expriment par eux-mêmes : ils deviennent des points, unités posées dans l'espace : le un trouve son image dans le point, le deux trouve son image dans la ligne, le trois dans la surface (le triangle), le quatre le volume dont le cube représente la mesure. Les adeptes de l'alchimie et des sciences occultes utilisent les nombres pour définir des carrés magiques comme support à la méditation.

 

Quatre signes fondamentaux se trouvent à la base de l'idéographie alchimiste :

Le cercle à l'unité

La croix à le binaire

Le triangle à le ternaire

Le carré à le quaternaire

 

Le symbolisme de nombres

 

est une des sources importantes de la spéculation maçonnique, à commencer par le triangle et la tétrade : 3 - 5 - 7

 

Le triangle (ou le Delta) :  symbole du GADLU, à l'image de son emploi dans l'art religieux ou entouré d'une gloire et portant l'inscription YHVH, il représente dans de nombreuses églises, une image abstraite de Dieu. Pour nous Maçons, le Delta est représenté parfois, avec en son centre, le tétragramme ou encore, un œil, celui de celui qui voit tout.

 

Le symbolisme du Delta (le triangle) :

 

Préambule : la Trinité n'est pas une conception exclusivement chrétienne ainsi retrouve-t-on la trinité dans :

-          la tradition hindoue : Brahma (le créateur), Vischnou (conservateur), 9iva (destructeur)

-          la tradition égyptienne : Osiris, Isis, Horus

En fait la Trinité existe dans la plupart des religions.

 

Les trois côtés du triangle peuvent symboliser de nombreuses formules liées entre elles :

-          Liberté, Egalité, Fraternité

-          Penser, Dire, Faire

-          Naissance, Vie, Mort

-          Passé, Présent, Avenir

-          Sagesse, Force, Beauté

-          Sel, Soufre, Mercure

Ou bien encore :

-          Lumière, Ténèbres, Temps

 

La tétrade 3 - 5 - 7 :

 

Le 3 fait référence en FM  aux trois illustres fondateurs qui contribuèrent à la construction du Temple de Jérusalem :

  • Salomon, Roi d'Israël
  • Hiram, Roi de Tyr
  • Hiram Abi, Maître des Métiers

Le 3 est souvent utilisé dans une perspective avec le 5 et le 7. Cette progression s'exprime dans la composition de la loge juste et parfaite :

  • 3 la dirigent
  • 5 la composent
  • 7 la rendent juste et parfaite

 

Le 3 garde sa prépondérance spirituelle, le 3 divin (le triangle) se superpose au 4 (carré) image du monde terrestre. Trois et quatre représente l'association du ciel et de la terre. 3 + 4 = 7 serait donc l'expression de la totalité, de la perfection :

(( donc le nombre du Maître) hi hi)

 

les 7 jours de la semaine

les 7 couleurs de l'arc-en-ciel

les 7 péchés capitaux et les 7 vertus

les 7 piliers de la sagesse

le chandelier à 7 branches

les 7 arts libéraux (trivium + quadrivium) : trivium = grammaire, réthorique, et dialectique et quadrivium (arithmétique, géométrie, musique, astronomie).

NB : les 7 arts libéraux étaient considérés comme la formation de base à toute initiation véritable.

 

Si nous regardons maintenant les relations 4 X 3 (et non plus 4 + 3), on peut considérer que 12 représente aussi une expression de la totalité ; ainsi :

  • les 12 mois de l'année
  • les 12 tribus d'Israël, etc.

 

Mais revenons à notre triade 3-5-7 également symbole de nos loges bleues :

 

Le 3, le triangle, première base, premier socle possible pour une quelconque élévation. La première pyramide possible… est bien le symbole de l'apprenti !

 

Le 7, comme nous l'avons déjà évoqué, est le symbole fort de la totalité et de la perfection, c'est bien le symbole du Maître ! hi hi

 

Le 5, lui, est plutôt une transgression du 3 vers le 7, un voyage et dans cette vision un excellent symbole du compagnon.

 

Nous pourrions évoquer de nombreuses analogies de la vie maçonnique à commencer par les 3 - 5 - 7  marches du temple de Salomon.

 

Les nombres structure de la Loge

 

Le binaire :

A l'extérieur du Temple, le binaire, les 2 colonnes symbolise la dualité, le passage du monde profane au monde sacré.

 

Le quaternaire :

A l'intérieur du temple, l'architecture de la loge est quaternaire :

-          par le tableau de loge (carré long)

-          les quatre directions de l'espace

-          les quatre colonnettes (c'est volontaire)

-          le pavé mosaïque qui réunit le monde binaire et quaternaire ((le pavé symbolise le passage de l'extérieur vers l'intérieur (du temple, de soi, des autres…) le passage de l'exotérisme vers l'ésotérisme. Le pavé mosaïque dont les carrés noirs et blancs formulent le passage de l'ombre à la lumière.

 

Le ternaire :

Est représenté dans la loge par les 3 lumières, dans une triple symbolique :

-          symbolique cosmique : soleil, lune, étoile

-          symbolique des outils : équerre, compas, loi sacrée

-          symbolique humaine : vénérable et 2 surveillants

Sans oublier l'aspect hiérarchique ternaire :

-          l'Apprenti

-          le Compagnon

-          le Maître

 

 

Les nombres : « un par un »

Préambule : les nombres symbolisent des multitudes en cela il serait vain de tout exprimer, même si l'effet de liste pourra se faire sentir dans cette suite (de nombres)

 

Le 1

 

Le symbolisme primaire du un est la représentation de l'homme debout, sa spécificité par rapport aux autres êtres vivants. C'est aussi l'image du phallus (érigé), du bâton vertical (Moïse), de la pierre dressée, etc. C'est le symbole de l'homme actif.

Le un est aussi le lien symbolique de l'être, source et fin de toutes choses, centre cosmique et ontologique.

Le un est le symbole du centre par ou passera, un jour, la médiatrice (le fil à plomb) permettant de s'élever à un niveau d'être supérieur, en ce sens, l'un est un symbole transcendantal.

L'Un est l'expression du créateur unique et indivisible comme l'a suggéré de nombreuses religions monothéistes qui se sont battues et se battent encore pour leur unique vérité.

L'un est le principe unificateur des contraires, qui réalise la synthèse des opposés ou des complémentaires.

 

Le 2

 

Symbole d'opposition, est le chiffre des ambivalences et des dédoublements. C'est le nombre de la division radicale comme de l'union ! :

 

-          Le Créateur et la créature

-          Le blanc et le noir (existerait-il l'un sans l'autre ?)

-          Le masculin et le féminin (ils pourraient exister l'un sans l'autre… mais pas longtemps)

-          La matière et l'esprit

 

Le 2 exprime aussi l'antagonisme :

-          L'amour et la haine

-          La vie et la mort

-          Le bien et le mal

-          Le haut et le bas

-          Le supérieur et l'inférieur

-          Le jour et la nuit

-          Le soleil et la lune

-          La lumière et les ténèbres

 

Paradoxalement le 2 représente tout aussi bien l'union, l'amour et l'amitié.

 

Le 3

 

Est le nombre de l'organisation, de l'activité, de la création ; symbolisé par le triangle, il représente l'union et l'harmonie.

La loi du ternaire (Kabbaliste) dit que tout procède par trois qui ne font qu'un.

Un tout indissociable et qui se nécessite réciproquement, c'est :

  1. le principe agissant : cause ou sujet de l'action à actif
  2. l'action elle-même : le verbe
  3. l'objet de cette action ; son effet attendu ou son résultat à passif

 

C'est l'esprit, l'âme et le corps.

 

Le 4  (le méconnu)

 

C'est le symbolisme du carré (le tangible, le totum) et de la croix (= ouverture d'un cube, assemblage en volume de 6 carrés) :

-          les 4 points cardinaux

-          les 4 phases de la lune

-          les 4 saisons

-          les 4 lettres du nom de Dieu (YHVH)

-          les 4 éléments (si chers à notre frère Didier), le terrestre, la totalité du créé et du révélé, c'est en même temps, donc, la totalité du périssable. En japonais le même mot « shi » signifie quatre et mort.

 

Dans la Bible et notamment dans l'Apocalypse, les 4 cavaliers apportent les 4 fléaux majeurs.

L'Apocalypse suggère aussi par le 4 une idée d'universalité :

-          Les 4 vivants (constellés d'yeux) représentent l'ensemble des vivants dans la lumière.

-          Les 4 couleurs des chevaux correspondent aux couleurs des 4 points cardinaux et aux couleurs de la journée :

o   Le blanc est l'Est et l'aube

o   Le rouge est le Sud et le midi

o   Le glauque (gris) est l'Ouest et le crépuscule

o   Le noir est le Nord et la nuit

Cela montre l'universalité du 4 dans le temps et l'espace.

-          Les 4 fleuves du paradis qui arrosent et délimitent l'univers terrestre

-          Les 4 murailles de la Jérusalem céleste

-          Les 4 emblèmes des 12 tribus ((regroupés par trois (4x3))

-          Les 4 constellations zodiacales

-          Les 4 évangéli



02/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres