La Franc-Maçonnerie n'impose aucune limite à la recherche de la Vérité 14.02.2024)

 

 

La Franc-Maçonnerie n'impose aucune limite à la recherche de la Vérité

 

Dans les constitutions de la Grande Loge il est précisé en son article1 :

 

"Dans la recherche constante de la vérité et de la justice les Francs-maçons n’acceptent aucune entrave et ne s’assignent aucune limite.

Ils respectent la pensée d’autrui et sa libre expression

Ils recherchent la conciliation des contraires et veulent unir les hommes dans la pratique d’une morale universelle et dans le respect de chacun"

 

Mais il convient dans un premier temps de définir cette « notion » de Vérité. Ainsi la vérité peut être définit comme une « adéquation entre la réalité et l’homme qui la pense », une « idée, proposition qui emporte l'assentiment général ou s'accorde avec le sentiment que quelqu'un a de la réalité »

 

Socrate, « considère que la vérité n'est pas innée pour l'être humain mais qu'elle doit être acquise. » et « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien »

 

Aussi, Franc-maçon on recherche donc la Vérité tout en sachant que nous ne savons rien, quel beau chemin qui s’offre à nous !

 

Pour ce faire, nous avons accepté de Renaître en passant avec bravoure les épreuves de la Terre, de l’Air, de l’Eau, du Feu…puis devenir apprenti et apprendre à utiliser les outils de notre qualité et écouter nos F :. Plancher.

Cette écoute à la fois passive mais aussi active, nous permet de nous aligner à son axe interne, sa perpendiculaire et ainsi être dans sa recherche personnel, de soi, de sa Vérité, que fais-je ? Où je vais ? Un questionnement qui peut nous laisser être envahi par le doute, le scepticisme.

 

Progressivement, nous apprenons à manier les outils

∆    le ciseau et le maillet, symboles de précision, de travail,

∆    l’Equerre pour l’équité,

∆    le niveau « pour viser le nivellement des inégalités »

tout en Glorifiant notre Travail

 

De part notre Travail, nous comprenons progressivement le monde qui nous entourent, les lois, ce qui est en haut est en bas, le pavé Mosaïque avec ses carreaux blanc et noir, symbole du dualité mais aussi de choix dans leurs parties.

Limite à la recherche de la Vérité ? Blanc ? Noir ? Choix ?

Le franc-maçon dans sa recherche de la Vérité, peut-il basculer du côté noir, du Mal, de la force obscure ou des Forces Occultes et ainsi s’éloigner du blanc, du bien, de ce qui est beau, harmonieux

 

Les différentes lignes qui réunissent ses carreaux aux couleurs complémentaires du Pavé Mosaïque, rappellent aux Francs-Maçons qu’ils peuvent évoluer sur cette ligne, cette limite qui permet l’existence du 2 (bien/mal) qui est dans le Un, l’Homme

 

Le travail persévérant, permet d’être au plus juste avec soi-même :

- moins dans l’erreur par l’ignorance,

- l’ambition et ses travers,

- l’illusion

- de laisser nos métaux à l’entrée du temple, notre égo

 

La recherche de la Vérité est une quête personnel, qui invite le Franc-Maçon se questionner sur sa raison d’être et le chemin qu’il souhaite prendre.

La question du bien ou du mal est légitime, tout comme le questionnement sur « ce que j’ai fait est-ce bien ou pas bien »

 

 

La Franc-maçonnerie nous transmets une Voie qui est rude, qui nous amène dans le plus profond de soi, même si ce voyage intérieur n’est pas sans risques, il s’intègre néanmoins dans le chemin qui nous ai transmis dans notre Rituel et le maniement de nos outils.

 

La Franc-maçonnerie, son Humanisme permet au Franc-Maçon de rester dans la limite de la Morale guide par les outils et le livre de la Loi Sacré.

 

E:.N:.

14/02/6024

 

 



08/03/2024
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres