La loi morale inscrite dans la conscience (2ème degré) 08.11.2023

 

 

La loi morale inscrite dans la conscience

 

Je vais d’un point de vue personnel et en lien avec le REAA, vous proposez une interprétation de ce sujet.

 

Je commence déjà par remercier notre VM de m’avoir donné ce travail.

 

Dans un premier temps, déjà essayons de l analyser. Qu'est ce que la loi morale.

 

D un point de vue profane, nous pourrions dire qu’il s’agit d’une obligation(loi) et concernant la morale, une attitude visant à définir notre attitude en rapport avec les mœurs d’une société, d’une famille, religion et autre…

Plus simplement le fait de se comporter en société et dans la vie en étant en accord avec nos semblables et l environnement dans lequel nous nous trouvons.

Il s agit quasiment d une obligation pour le vivre ensemble sous peine d’être marginaliser voire rejeter par la société et ses semblables.

Or, cette loi morale profane est différente du REAA. Elle évolue dans le temps et varie d un pays à l autre et se modifie sans cesse.

De plus elle ne vient pas de l inné de l être humain mais des acquis que nous recevons.

La loi morale en Allemagne en 1936 devait être différente de celle en grande Bretagne à la même époque…

Ce que nous propose le REAA, dès l initiation et durant tout notre cheminement maçonnique est un concept différent qui a pour une vocation une harmonisation de notre innée avec les acquis du rituel en vu d’un dessein plus complexe.sd

Au fur et à mesure de notre travail, cette loi morale nous imprègne et nous permets de travailler sur nous-mêmes et de chercher à nous améliorer sans cesse à la gloire du GADLU.

Petit stop…morale, grand architecte, rituel oulala… ça devient compliqué et nous pourrions nous dire et surtout d une vue non maçonnique que cela s apparente à une doctrine ou à un dogme et que le franc maçon doit suivre aveuglement ces injonctions sous peine d être exclu ou marginaliser.

Or il n’en est rien. Le REAA n’est pas une vérité absolue mais avant tout un rituel qui propose des outils permettant à l initié de mettre en accord son innée avec l’acquis qui l’entoure.

Il s agit là et dès le 1er degré d’une mise en application de cette loi morale. Mais quelle est-elle ?

La loi morale du REAA pour tout FM qui s en imprègne touche à la fois son microcosme et son macrocosme. Effectivement, en utilisant les outils du rituel, nous nous transformons d un point de vue personnel. Nous nous éveillons à un nouvel univers qui nous propose des valeurs humanistes qui se regroupe dans la loi universelle. Autre sujet qui pourrait faire l objet d une planche. Pour la loi morale il est avant tout question, de justice, de devoir, de discernement, d esprit critique et de liberté.  Elle nous permettra de descendre au plus profond de nous afin d éclairer nos zones d ombres. De confronter notre noirceur face à a la lumière. Car bien évidemment si dans un premier temps nous nous disons que cela émane du bon sens, en avançant nous nous rendons compte qu’il est plus facile de l’appliquer aux autres qu’a nous-même…

Pour saisir l’ensemble de cette loi, nous devons nous l’approprier. C’est en travaillant sur nous que nous en prendrons conscience.

La prise de conscience vient du fait que c’est en confrontant notre inné avec les mauvais acquis que le travail commence. Plus nous allons travailler sur nous et plus la tache deviendra dure…

Mais le REAA nous apprend la patience, le travail, la justice et surtout faire notre devoir. La loi morale est cet élément qui nous permets de faire les choses avec discernement afin d’éclairer nos actions.

J’ai brièvement évoqué la conscience et comme le dit le sujet comment la loi morale vient s’inscrire dans la conscience.

En travaillant à GADLU, le FM ne le fait pas seulement pour lui mais participe à un égrégore universel. Microcosme/macrocosme. Ce qui est haut et comme ce qui est en bas. Au second degré, le compagnon va les confronter avec ses voyages à l’extérieur.

Durant ces voyages maçonniques il remarquera que cette loi morale est inscrite dans la conscience des frères car celle-ci en plus du rituel a été transmise par les anciens. Elle est impalpable mais se ressent. Avant tout par une attitude, un comportement et une grande sérénité qui vient du F pour qui elle est inscrite 

dans sa conscience. Elle est en lui. Du fait de son travail il a pu rétablir l’équilibre et de ce fait être en accord avec lui-même.

 

On constate également que les grands initiés au second degré ont tous la même loi morale elle est inscrite dans leur conscience et par leur exemplarité et ce très haut niveau de conscience elle rayonne plus de 2500 ans après leur ère. Je ne parle pas de leur mort car sont-ils morts ?... D’un point de vue physique oui mais en ce qui concerne la conscience collective ils sont là et leur loi morale à permis à une conscience universelle de se multiplier et de former un ensemble. En tant qu’héritier de ces valeurs nous nous devons de continuer le chantier car le travail n’est jamais fini. Il y a eu des périodes de ténèbres, mais la lumière n’a jamais disparue. Il en va ainsi depuis le début de l’humanité.

 

Le REAA nous incite dans ce sens. Être Maçon ne signifie pas seulement avoir de nouveaux tabliers et grimper les degrés. C’est avant tout à travailler sur lui-même et à être le porteur et le messager de cette loi morale. Gloire au Travail !

 

Il y a un élément à prendre en compte. La richesse du Cœur. L’amour. Car c’est là que tout se joue. Faire des actions sans conditionnement. Etablir des relations équitables. Sans chercher à recevoir mais parce que cela fait partie de notre devoir. Bien évidement le faire avec discernement dans le sens de la justice. Il s’agit là peut être de la quintessence qui peut rendre possible cet ensemble. Dans ce cadre là effectivement on constate que la loi morale peut s’inscrire dans la conscience.

 

En conclusion, je pourrai dire que la loi morale inscrite dans la conscience est l’un des grands devoir du Franc Maçon. Pour cela il doit travailler sans relâche.  Ne pas attendre de récompenses matérielles, des titres ou autres choses profanes.

 

Rappelons nous que nous travaillons à la GADLU et que c’est du fait de nos actions individuelles que le temple se réalisera. De pierre brut nous deviendrons une pierre capable de s’insérer dans notre réalisation commune. Microcosme/Macrocosme.

 

B:.T:.

8 novembre 2023

 

 



13/12/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres