« L’étoile Flamboyante oriente le compagnon franc-maçon dans sa marche vers l’idéal initiatique. » 10.22 (planche d'augmentation de salaire)

 

Afficher l’image source

 

Qu’est-ce que l’idéal initiatique pour un franc maçon ?

 

 

C’est tendre à construire sans cesse le temple de l’humanité. Celui-ci concerne d’abord soi-même, puis la fraternité universelle, ensuite tous les humains. L’idéal initiatique est d’apprendre à être et non à paraitre ou avoir (au sens de posséder) et ceci sans égo.

L’idéal initiatique tend à la recherche de la vérité du penseur et du sage qui cultivent les idées humanistes transmises par les grands initiés. Equerre en main, accompagné de leur pensée, le chemin de la sagesse et de l’élévation morale  nous est montré.

En me libérant des passions et des préjugés, en  considérant l’être humain dans sa dignité et l’égalité, je chemine vers une harmonie intérieure. Les ordres architecturaux associés à la Force, la Sagesse et à la Beauté sont les éléments constitutifs de la construction d’une harmonie intérieure qui participe à la construction du Temple.

Si l’homme change en lui, il participera au changement du monde et des hommes qui l’entoure. L’homme porte en lui-même un reflet de la Grande lumière ; il en est dépositaire et doit s’en servir pour grandir et se perfectionner.

De cette façon, je participe à l’idéal maçonnique qui est l’amélioration de l’homme et de la société par l’homme, de la nature humaine par ses actions et ses agissements. En cela, je suis une partie du tout au milieu de mes frères et grâce à mes frères et au travail que je partage avec eux. La chaine d’union est l’expression symbolique de cela.

L’homme devrait tendre constamment à la recherche de la connaissance alors qu’il doit prendre conscience qu’il subit et vit dans la réalité, les passions et l’ignorance. Le fil à plomb et le niveau associé aux sept arts libéraux sont de nature à nous élever dans le chemin de la connaissance, à cheminer dans une symbiose du physique et du spirituel, de la terre et du cosmos, et finalement à travailler sur soi-même.

L’Idéal maçonnique n’est pas la perpétuelle quête de la perfection mais plutôt l’acceptation et le contrôle de nos faiblesses, la reconnaissance de nos erreurs, l’envie de se perfectionner et une meilleure connaissance de soi. Se connaitre soi-même par un travail d’introspection, pour polir sa pierre sachant que mon pire ennemi, c’est moi-même. Je dois donc me méfier de la perception et des opinions générées par mes 5 sens en réinventant leur utilisation de façon positive et humaniste, en cherchant les points communs plutôt que les oppositions.

Et si l’idéal maçonnique était de cesser d’avoir peur et de nourrir les peurs des hommes en tentant de faire rentrer la joie dans nos cœurs ? En recherchant les fondamentaux humains positifs qui sont en nous, guidé par la règle et le levier, la loi morale m’écarte des pulsions, de la haine, la violence, l’oppression et l’asservissement.

L’idéal initiatique reste un idéal : on peut tenter de l’approcher mais sans jamais l’atteindre.

L’idéal initiatique sert à s’interroger sur soi-même, sur le sens de son parcours dans sa vie d’homme.

Et L’Etoile Flamboyante est l’instrument du compagnon dans la construction de l’initié parfait.

 

Comment l’Etoile Flamboyante m’oriente-t-elle vers l’idéal de l’initié parfait ?

 

 

Les grands initiés ont montré la voie. Ce sont des Sages dont l’exemplarité doit nous guider sur notre propre chemin. L’homme est par nature et par essence un homme primitif guidé par ses passions. Les grands initiés nous montrent la voie à suivre sur le chemin, certes inatteignable, de l’homme idéalement complet. Les fondamentaux de l’homme n’ont pas changé à travers les siècles, dans le temps et l’espace.  C’est un homme primitif mais qui peut se perfectionner et changer en bien. Mais ce parcours initiatique doit être conscient et éclairé.

C’est le chemin propre à chacun qui importe mais il doit être guidé par l’amour ; l’amour des autres et de son prochain comme la vie de Jésus nous le montre. Ainsi, la loi de gravitation du G est la loi de l’attirance des uns vers les autres.

Au dehors et à l’intérieur, l’Etoile Flamboyante est le symbole de l’homme accompli, de la parfaite harmonie, de l’amour, de l’effort et du travail. Elle oriente mon cœur, mon esprit vers une élévation de la conscience et de la liberté car l’Etoile Flamboyante est la cristallisation des précédents voyages. Construite sur le nombre d’or, l’Etoile Flamboyante est un tout parfait, harmonieux. C’est en cela qu’elle nous oriente vers le parfait initié. C’est la conclusion des  voyages.

En tant que compagnon, c’est l’Etoile Flamboyante qui m’oriente principalement vers cet idéal ; géomètre et bâtisseur je deviens.

Etes-vous compagnon ? J’ai vu l’Etoile Flamboyante. L’Etoile à cinq branches est le grand symbole des compagnons.

Elle oriente le compagnon Franc Maçon dans sa marche vers l’idéal initiatique. Elle brille constamment devant nos yeux et dans nos cœurs.

L’Etoile flamboyante nous indique un chemin mais nous devons emprunter notre propre chemin, celui qui va nous guider vers la lumière. Il faut donc une action volontariste à partir d’une méthode de travail et de réflexion. Il n’y a pas un chemin mais uniquement le nôtre singulier, original, unique. L’Etoile Flamboyante nous permet de nous diriger, de nous orienter mais elle ne nous guide pas. Il s’agit bien d’un acte volontaire et non subi grâce à la force intérieure que nous construisons.

L’Etoile Flamboyante rayonne de lumière ; lumière qui symbolise la quête spirituelle : elle me révèle à moi, elle éclaire mon cœur et elle m’irradie de bonheur. Cette étoile éclaire mon chemin initiatique.

En marchant vers l’Etoile Flamboyante, je tends vers l’idéal, cet idéal maçonnique sans fin que l’on entreprend et qui est chacun le nôtre.

Elle oriente mes pas et mon chemin ; ce qui permet au compagnon Franc Maçon que je suis de m’écarter de la ligne de l’apprenti pour explorer le monde extérieur, de suivre la marche vers l’étoile et me permet de revenir sur la ligne droite sans m’égarer.

L’étoile flamboyante éveille progressivement l’homme primitif en l’homme de la connaissance ; l’homme des passions se transforme en l’homme libre et sage ; détaché des valeurs matérielles.

Ainsi, le cheminement du Compagnon que je suis n’a pas de fin au sens profane du terme, mais une finalité qui est de se mettre en quête et en marche, toute sa vie et jusqu’à la mort.

Je suis convaincu que l’Étoile Flamboyante est aussi le symbole du Divin (le grand architecte de l’univers) manifesté dans l’humain, l’énergie mystérieuse et constructive du Cosmos dans la personne humaine, avec son rayonnement vital et spirituel.

à Vie, renaissance, construction, harmonie, vérité, connaissance, amour sont un tout dans l’Etoile flamboyante

L’Etoile est au 2ème degré ce qu’est le delta lumineux au 1er degré.

Schibboleth. Le cheminement du compagnon passe notamment par le grain qui tombe dans la terre, symbole de la vie et de la renaissance. C’est aussi le signe de reconnaissance et le passage d’une rive à l’autre comme les Galaadites l’ont fait dans le Livre des Juges. A chaque fois, j’avance plus loin dans le perfectionnement et le travail sur moi ; ainsi  l’épi de blé pousse plus vite.

En passant d’une rive à l’autre, éclairé par l’Etoile, je me suis mis en route vers un travail d’amélioration pour une construction d’un monde meilleur ; celui du temple idéal, harmonieux et parfait.

Au même titre que l’étoile flamboyante est extrêmement harmonieuse (5 branches et l’homme en son centre), le chemin du compagnon tend à une construction et une architecture harmonieuse de soi. Pour tendre vers l’initié parfait, le compagnon est aidé par les ordres d’architecture. Puisque l’homme est au centre de l’Etoile, c’est donc par l’homme que l’action du grand architecte peut se poursuivre sur terre. L’étoile flamboyante est un appel à la découverte, au voyage, à la curiosité, à la connaissance de soi et des autres.

L’Etoile Flamboyante et la lettre G sont à gagner. Elles représentent des niveaux de conscience à acquérir par le savoir et la connaissance. Les outils du compagnon sont un des moyens de s’élever vers une pleine conscience du chemin à parcourir : la recherche de la rectitude par la règle, la volonté et l’action avec le levier, la verticalité avec le fil à plomb, l’égalité avec le niveau et l’équité avec l’équerre.

Enfin, L’amour donné et reçu est nécessaire au développement : on ne grandit pas seul mais avec les autres frères dans la force donnée par la chaine d’union. Sans amour, le courage et la bonne volonté ne sont rien. C’est ce que Jésus en tant que Grand initié nous transmet à travers les Evangiles.

La méthode initiatique, c’est celle du libre examen, de la libre discussion, dans l’échange et le partage fraternel, où les symboles ne sont là que pour nous rappeler que nous sommes des francs-maçons, c’est-à-dire que nous faisons partie d’un groupe d’hommes libres et  constructeurs, et que notre construction ne pourra se faire que dans l’union en effaçant la dualité.

L’étoile flamboyante est l’instrument de l’idéal initiatique du compagnon ; le symbole qui permet d’éclairer par sa lumière les ténèbres et la nuit noire. 

Qu’il est long et difficile le chemin de la construction à l’intérieur de soi de son propre temple qui subit la destruction répétée de nos pulsions, nos passions et nos préjugés. Mais l’Etoile flamboyante m’oriente dans ma marche vers l’idéal initiatique.

 

E:. H:. 

12.10.6022



14/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres