La Lune

La lune.

La lune est représentée en loge par un croissant de lune de 5 jours situé à l’Orient, à la droite du V:.M:., en face de la colonne B:..

On la retrouve aussi en haut à gauche du tableau de loge au degré d’Apprenti.

Examinons le symbolisme général de la lune afin de comprendre l’utilisation qui en est faite en loge.

La lune est l’astre de nuit. Elle brille lorsque l’homme est endormi, inactif, inconscient et soumis et à ses nécessaires besoins physiologiques de récupération. La première caractéristique essentielle de cet astre est qu’il n’émet pas de lumière.

La lune ne fait que refléter la lumière du soleil. Or nous sommes en loge pour nous « tourner vers la Lumière » comme le dit le rituel.

A cette caractéristique de passivité de la lune, s’ajoutent les transformations de son apparence dans le ciel. La lune croit puis décroît avant de disparaître dans le ciel. Les changements permanents de la lune sont à la base de son symbolisme.

Symbole du renouveau, la lune réapparaît après sa disparition ; symbole du changement, du devenir, de l’alternance de la vie et de la mort.

Les quatre phases des mouvements lunaires, premier quartier, pleine lune, dernier quartier puis disparition ont permis aux hommes de mesurer le temps.

Dans le judaïsme comme en islam, les mois sont lunaires.

De plus nos semaines doivent leur nom et leur structure aux sept jours de chaque phase lunaire. Signalons aussi que lundi est le jour de la lune, lunae dies en latin ou encore jour de la lune.

Enfin la lune est liée au symbolisme féminin. Si le soleil éclaire la lune, celle-ci ne fait que refléter sa lumière. Tout le symbolisme lunaire est là. La lune est liée aux valeurs de réception, de passivité, à l’eau, à la fertilité, la végétation, au monde des sentiments et des émotions. De manière plus générale, elle régit tous nos automatismes corporels et psychiques inconscients comme par exemple le rêve, activité nocturne ou la digestion, si l’on suit la tradition astrologique qui la fait régner sur le signe maternel du Cancer. En conséquence, la lune sera associée à ; la mer, l’eau, la femme, la mère, la génitrice, la vie psychique, l’intériorité, le foyer, la famille, l’œuf cosmique, le fœtus, la gestation, la fécondité. Mais aussi la tombe, car c’est le lieu des transformations de l’être…

La lune régit la croissance et la transformation de la matière : on associe ici ses deux grandes caractéristiques : le changement de ses formes dans le ciel et la capacité féminine de donner forme à la matière. La vie n’a-t-elle pour origine l’eau ?

Venons en à la symbolique de la lune en maçonnerie.

La lune figure à l’Orient mais en face de la colonne B:.. Pour moi, c’est le signe qu’elle s’adresse tout particulièrement aux Apprentis. Elle pourrait figurer au Nord dans la mesure ou elle ne fait que recevoir la lumière du soleil comme l’Apprenti reçoit la connaissance (c’est-à-dire la lumière) des MM:. et en particulier du Second Surv:..

Signalons d’ailleurs que la lune est aussi associée à la gauche, côté sombre et obscur, second par rapport au soleil et à la lumière qu’il diffuse.

Et comment s’appelle le M:. en charge de l’enseignement des Apprentis : le Second Surv:., second par rapport au Premier qui dirige les Compagnons qui siègent à la colonne J:., sous l’égide du soleil.

L’Apprenti siège au Nord, au lieu le moins éclairé. Il est voué au silence, en position de repli, de recherche d’intériorité, la perpendiculaire nous le rappelle. Il travaille dans l’ombre sous la figure bienveillante d’un croissant de lune. Or le croissant marque bien la phase ascendante du cycle lunaire, facteur d’espoir, de renouveau pour l’apprenti et de nouvelle vie.

La lune, par sa disparition et sa réapparition dans le ciel nocturne évoque aussi ce passage dans le cabinet de réflexion, le testament philosophique et l’initiation qui se déroule sous le bandeau.

L’épreuve du bandeau, épreuve du noir, met le profane en position de repli de manière à mieux se concentrer.

En conclusion, la vie maçonnique est élan vers autrui, vers la spiritualité et la lumière, mais ce mouvement nécessite une capacité toute lunaire de réceptivité et de mobilisation de nos émotions.

Notre méthode s’appelle l’Initiation, qui signifie « commencer », mot lunaire, n’est ce pas ?

 

Didier CAM:.

11 octobre 2006



17/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres