JESUS CHRIST, UN GRAND INITIE ?

 

 Wallpapers Of Christ - Wallpaper Cave

 

Plan Introduction

1. Le rituel actuel de l’élévation au deuxième degré

2. Interprétation du rituel du deuxième degré 2.1. Méthode 2.2. Comparaison aux autres rituels de compagnon 2.3. Historique de notre rituel

3. Quelques définitions : Jésus, Messie, Christ, INRI

4. La Bonne Nouvelle de la Fraternité humaine : « Aimez-vous les uns les autres » dans le V.L.S. 5. Amour : mythologie, franc-maçonnerie, politique

Conclusion

Introduction

La Grande Loge de France précise dans ses Règlements généraux :

« Chapitre I : La Franc-Maçonnerie Universelle et ses principes Art. 23 - Il est expressément interdit de provoquer ou d’entamer en loge des discussions politiques ou religieuses. »

Nous ne commenterons donc pas : - " L'esprit de Spinoza. Traité des trois imposteurs : Moïse, Jésus, Mahomet ". - ni "Le testament de Jean Meslier" (1664-1729), publié en 1762 par Voltaire…

 

1. Le rituel actuel de l’élévation au deuxième degré (extrait)

Rappelons l’échange :

« LE VÉNÉRABLE MAÎTRE:

Frère Expert, faites exécuter au récipiendaire son quatrième voyage.

L’Expert fait exécuter rituellement au récipiendaire le tour complet de la Loge. Il continue son déplacement jusqu’au Plateau du 1er Surveillant, y fait arrêter le récipiendaire, retourne le cartouche qui s’y trouve et en fait lire l’inscription à haute voix par le récipiendaire.

LE RÉCIPIENDAIRE :

MOÏSE, PYTHAGORE, SOCRATE, JÉSUS, CONFUCIUS.

L’Expert conduit le récipiendaire entre les Colonnes en passant par l’Orient et par le Midi et lui retire l’Équerre.

L’EXPERT:

Frère Premier Surveillant, le quatrième voyage du récipiendaire est terminé.

LE PREMIER SURVEILLANT:

Vénérable Maître le quatrième voyage du récipiendaire est terminé.

LE VÉNÉRABLE MAÎTRE:

Mon Frère récipiendaire, ce voyage vous a fait connaître les noms de quelques Grands Initiés qui constituent les maillons de la chaîne symbolique formée par les Initiés de tous les temps. L’Initiation a débuté à l’aube de l’humanité pensante par l’intuition que l’Univers, malgré ses apparences changeantes, est soumis à un plan, à des lois morales et physiques que l’homme doit s’efforcer de découvrir.

MOSHE, dit MOÏSE est décrit comme libérateur et législateur du Peuple Hébreu, renouvelant l’Alliance du Dieu d’Israël avec son peuple, et recevant sur le mont Sinaï lors de l’Exode le Décalogue, « Les Dix Paroles », texte civil aussi bien que religieux.

La Torah présente Moïse comme le premier à proclamer : « Tu ne tueras point », et à faire prévaloir une conception monothéiste. La religion de Moïse développera la tradition ésotérique très profonde, la Kabbale.

PYTHAGORE, philosophe et mathématicien au VIe siècle av. J.-C., fonde à Crotone, en Italie du Sud, une communauté intellectuelle et religieuse. Le Pythagorisme comporte une composante métaphysique, purification de l’Être par la connaissance, et une composante ésotérique, principe spirituel d’essence mathématique. Sa théorie du symbolisme des nombres, qui constituent la trame de l’Univers, le rattache aux philosophes ésotériques. Outre des démonstrations géométriques restées célèbres, on lui doit la construction du pentagramme régulier, signe de reconnaissance des Pythagoriciens, symbole de santé, harmonie de l’esprit et du corps.

SOCRATE (470-399 avant notre ère) Philosophe grec au grand siècle d’Athènes, nous le connaissons indirectement par des traductions multiples dont les dialogues de Platon. Sa vie est inséparable de son enseignement, forme de sagesse négative : il « sait qu’il ne sait rien ». Sa dialectique provoque chez autrui la découverte de ses propres contradictions. « Laissant la nature aux dieux », il s’occupe des hommes et leur rappelle la maxime : « Connais-toi toi-même », telle est la maïeutique socratique pour que chacun soit juge de ses pensées. Sa mort, acceptée dans la sérénité, nous laisse l’image de la vertu et de la sagesse. « IESHOUAH », dit Jésus de son nom hellénisé, nait en Judée sous l’occupation romaine. Dans une époque où la pensée juive se renouvelle, en particulier sous l’influence des Esséniens, il annonce la « Bonne Nouvelle », exaltant l’esprit de pauvreté, de paix, d’amour du prochain. Selon le Prologue de Jean, porteur de la tradition ésotérique chrétienne, son précepte suprême est : « aimez-vous les uns les autres ». Il ne se présente pas comme le fondateur d’une religion nouvelle, il porte la loi de Moïse et des prophètes rappelant qu’il n’est pas venu pour l’abolir, mais pour l’accomplir.

KUNG FU TSEU, dit CONFUCIUS (551 – 479 avant notre ère). Son enseignement est fondé sur le respect des usages et des rites qui doivent servir de socle aux relations entre les hommes. Sa morale porte sur l’action, l’effort constant pour améliorer l’homme et le rendre capable de s’intégrer dans une société harmonieuse. Il prône ainsi une morale du « juste milieu », de l’équilibre et du devoir. Sa philosophie s’ordonne autour de la vertu d’humanité et de l’équité.

Ces grands initiés se sont efforcés, chacun selon ses moyens et dans le cadre de son époque, de répandre leurs enseignements parmi leurs contemporains, sous forme exotérique, en léguant aux Initiés des temps à venir, la tâche d’en découvrir l’ésotérisme. »

 

2. Interprétation du rituel du deuxième degré

2.1 Méthode:

Nous adaptons la méthode rappelée par le grand sémioticien de Bologne, Umberto Eco (1932- 2016), connu par ailleurs pour ses romans ("Le Nom de la rose" en 1980, "Le Pendule de Foucault" en 1988, …) : de même qu’un texte est écrit par un auteur à l’intention d’un lecteur, nous considèrerons, ce qui est réducteur, que l’ensemble du rituel de compagnon a une intention, à découvrir. Il existerait en fait trois intentions [Umberto ECO "Les limites de l’interprétation", 1992, p29- 30]: de l’auteur, du lecteur, de l’œuvre. Intention du lecteur : Les interprétations diffèrent selon les attentes et aussi le degré de réceptivité du lecteur à un instant donné ; en fait elles intéressent avant tout le lecteur. Intention de l’œuvre ; intentio auctoris, intention de l’auteur Dans le cas d’un rituel, nous proposerons d’utiliser le travail des nombreux frères anonymes qui l’a produit en ses différentes formes successives.

 2.2. Comparaison aux autres rituels de compagnon

Au quatrième voyage de l’élévation au deuxième degré, on rencontre : - selon Jules Boucher in "La symbolique maçonnique" (1948) Solon, Socrate, Lycurgue, Pythagore et Jésus ; - selon Jean-Pierre Bayard in "Le symbolisme maçonnique traditionnel" (1981), Moïse, Pythagore, Socrate, Jésus et Kung Fou-Tseu.

Dans la brochure "Libres propos avec les Compagnons", polycopié d’instruction de Louis Arnould-Gremilly (avant 1963), on lit : « Au cours du quatrième voyage, il lui est montré un cartouche sur lequel figurent cinq noms célèbres qui lui sont proposés comme modèles d’humanité ; ces prototypes d’humanité supérieure ne sont pas toujours les mêmes dans tous les rituels, ce qui prouve l’embarras du choix et l’absence de critères dans cette sélection. En effet on y voit figurer dans l’un pêle-mêle Moïse, Solon, Lycurgue, Socrate et Jésus ; dans un autre : Pythagore et Descartes ; et dans un troisième, figure Mahomet »

2.3 Historique de notre rituel:

La consultation des rituels conservés en la bibliothèque de la GLDF a concerné : - "Ordo ab Chao", N°39-40, 1er et 2ème semestres 1999. Origine et Évolution des Rituels des Trois Premiers Degrés du Rite Écossais Ancien et Accepté; - "La mémoire et les injures du temps", Marcel Pinon, édition Noema-Metis, 2016.

Au Suprême Conseil de France, tant dans "le guide du maçon écossais" (1810-1820) que dans celui de 1829, lors de l’élévation au deuxième degré, on note la présence de trois cartouches (les cinq sens, les sept arts libéraux, les cinq ordres d’architecture et outils) associés aux trois voyages, de même en 1843 dans le "rituel de la loge Progrès de l’Océanie, R L n°124 à l’Orient d’Honolulu". En 1880 apparaît un quatrième voyage et un cartouche mentionnant : Solon, Socrate, Lycurgue, Pythagore et INRI.

En 1894 les ateliers du 1er au 3e degré placés sous l’obédience du SCF forment sous le nom de Grande Loge de France, GLF, une fédération s’administrant elle-même. ["Ordo ab Chao", N°39-40]. Vers 1955, le quatrième cartouche est titré "Les grands initiés " (vraisemblablement, selon Marcel Pinon, d’après "Les Grands Initiés. Esquisse de l'histoire secrète des religions. Rama ; Krishna ; Hermès ; Moïse ; Orphée ; Pythagore ; Platon ; Jésus". Philippe Frédéric « Édouard » Schuré, 1841-1929 ; bien que sa première parution soit de 1889). Ce sont alors Moïse, Pythagore, Socrate, Jésus et Mahomet (Solon, Lycurgue disparaissent); un cinquième cartouche apparaît, "gloire au travail". En 1956-1960, Koung Fou Tseu remplace Mahomet (début de la guerre d’Algérie en 1954). En 1965 apparaît le rituel utilisé jusqu’il y a peu ["La mémoire et les injures du temps", Marcel Pinon, édition Noema-Metis, 2016]. En 1982 un rituel de compagnon est mis à l’essai pendant cinq ans mais à l’échéance la décision finale a été reportée... La version actuelle est adoptée au convent de 2016.

La formule :

« IESHOUAH , dit Jésus de son nom hellénisé, nait en Judée sous l’occupation romaine. Dans une époque où la pensée juive se renouvelle, en particulier sous l’influence des Esséniens, il annonce la « Bonne Nouvelle », exaltant l’esprit de pauvreté, de paix, d’amour du prochain. Selon le Prologue de Jean, porteur de la tradition ésotérique chrétienne, son précepte suprême est : « aimez-vous les uns les autres ». Il ne se présente pas comme le fondateur d’une religion nouvelle, il porte la loi de Moïse et des prophètes rappelant qu’il n’est pas venu pour l’abolir, mais pour l’accomplir.» remplace « JESUS a été le fondateur légendaire du Christianisme qu'il prêcha à l'intention de l'Humanité entière. Dans un monde de dureté et de violence, où la force seule faisait la loi, il vint annoncer à l'Occident la Bonne Nouvelle de la Fraternité humaine : « Aimez-vous les uns les autres ». Ses enseignements demeurent à la base de la vie morale de l'Occident et, interprétés symboliquement, ils inspirent un rituel maçonnique des plus importants. » .

.....

suite dans Jésus Christ (part.2)



27/11/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 101 autres membres