Planche de l'Orateur pour le Jubilé de Guy ILL:.

JUBILE ECOSSAIS

De nôtre T:.C:.F:. GUY ILL:.

________

 

Très Respectable Grand Maître Honoris causa, Vénérable Maître, et vous tous mes Frères et mes Sœurs…

 Je voudrais vous parler d'un temps que les moins de trente trois ans ne peuvent pas connaître:

"La préhistoire maçonnique."

En ces temps anciens et reculés, Guy ILL:. sentant poindre en lui certains sentiments, décida de frapper, en vieil homme qu'il était, à la porte d'une caverne supposée receler  une certaine Lumière…

En ces temps là, le recrutement était large, preuve en est…Guy fut reçu comme une lettre à la poste !

Le jeune Frère, initié le 15 avril 66 (non…pas avant J.C!!!), gravi avec succès les différentes étapes qui le conduisirent à la Maîtrise: Compagnon en mars 67, et Maître en 68 ( Ce n'est pas ce qui fut la cause d'une certaine révolte, car pendant que certains jetaient des pierres, lui taillait la sienne!)

En 71, il se trouve à l'étroit dans sa loge mère, "SCIENCE et CONSCIENCE", et décide avec les frères VIDAL, GOTAINER, BEHAR, DELAY, LEVY, DJIAN, René GLISSELIGER, de créer une nouvelle loge: "CONSCIENCE et FRATERNITE", dont il aura la charge de Vénérable Maître en 72 (pas non plus après J.C. Non pas Jacques Chirac!)

Et depuis, enfermé tous les mercredis, dans une pièce de 30 m2 avec Jean Michel, Jacques, Maurice, Christian, Michel, mais sans Kimy ni Loana et sans les caméras, DOC GYNECO illumine notre Loft de sa gentillesse, de son savoir…

Je ne vous parlerai pas de ses nombreux morceaux d'architecture avec une certaine prédilection pour l'Histoire de la Franc-Maçonnerie sous Vichy ou l'Histoire de l'Egypte antique, non de ça je ne vous parlerai pas.

Je ne vous parlerai pas de ses qualités, que l'on trouve tout naturellement chez lui;

L'humilité, la tolérance, la tempérance, la sagesse, l'authenticité, l'écoute des autres, le respect d'autrui, la bienveillance, etc., etc., trois petits points, si vous voyez ce que je veux dire!

Et, ………pardon, j'allais oublier sa générosité.(d'ailleurs, merci pour ton chèque, mon cher Guy, je crois que je t'en ai donné pour ton argent concernant tes qualités, mais c'est vrai que de ça aussi je ne devais pas en parler).

De l'amour, de la tendresse, de l'affection, parlons en…….et remercions………..son épouse, notre sœur COLETTE, qui patiemment l'attend le soir de nos tenues.

Comme vous le voyez, il est difficile de parler de nôtre jeune Frère Guy ILLOUZ, dont nous fêtons aujourd'hui les Trente trois ans et qui va reprendre le plateau de Vénérable Maître de l'atelier qu'il a crée il y a juste TRENTE ANS.

Qu'il est difficile d'aborder les qualités profondes d'un FRERE sensible et plutôt timide devant une audience aussi nombreuse mais dont la présence témoigne de la profonde affection que nous lui portons tous et alors là, je pourrai vous parler de tout le temps qu'il consacre à nôtre Loge, à ses Frères, à l'Ordre, et de tout ce qu'il nous apporte et nous offre, avec son cœur, mais cela prendrait des heures et puisque tu m'as demandé, Vénérable Maître de parler de son Idéal, encore une fois, je n'en parlerai pas, car je ne le connais pas car il est au fond de son cœur,……….

Par contre, lorsque je regarde cet atelier dont les sièges sont tous occupés, devenir un FRERE estimé, aimé comme lui……

voilà ce que devrait être nôtre Idéal.

 

Le 23 JUIN 6001

L'Orateur

Jean Paul GOS :.(aidé de Jean Christophe BRU :.)



22/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres