Sagesse, Force et Beauté

 

sfb.jpg

« La lumière spirituelle de notre être essentiel est pure et n’est pas affectée par la volonté de l’homme.

Jaillissant spontanément dans notre esprit, elle nous éclaire sur ce qui est bien et sur ce qui est mal : on l’appelle alors conscience.

Elle est identique à la lumière qui nous vient du Dieu du ciel. » 

Miwa Shissai, cité dans Bushido, l’âme du Japon de Inazo Nitobe

 

 

*            *

 

*

 

Lorsque notre V :. M :. a fait diffuser le programme de l’année 6021-6022, un sujet m’a interpellé : « Sagesse, Force et Beauté », et je l’ai choisi.

Pourquoi ce choix ? me diriez-vous.

Car ce thème entrait en résonnance avec une période récente de ma vie où je prononçais intérieurement « Sagesse, Force et Beauté », comme un mantra.

Dans le cheminement de cette planche, qui comporte 3 points, je vais tenter de vous expliquer pourquoi…

 

  1. Point 1 : Quelques éléments de rituel

En ma qualité d’Expert, je ne peux que commencer à rappeler la règle, c’est-à-dire le Rituel

  • Mémento d’apprenti, Description de la Loge, page 38 s. :

« Au centre de la Loge, sur le sol, c’est-à-dire sur le pavé mosaïque, se trouve le Tableau de Loge (…).

 

Il y a dans la Loge, autour du Tableau de Loge, Trois petites lumières ou ETOILES qui symbolisent la SAGESSE, la FORCE et la BEAUTE, ces trois qualités permettent la construction du Temple.

Ces Trois Petites Lumières sont disposées autour du Tableau de loge en correspondance avec les trois Officiers qui dirigent la Loge :

-         Au Vénérable Maître correspond la SAGESSE dont l’Etoile est placée à l’angle SUD-EST du Tableau ;

-         Au Premier Surveillant correspond la FORCE, dont l’Etoile est placée à l’angle NORD-OUEST du Tableau ;

-         Au Second Surveillant correspond la BEAUTE dont l’Etoile est placée à l’angle SUD-OUEST du Tableau.

On appelle aussi ces trois Etoiles les « Petites Lumières » par rapport aux Trois Grandes Lumières que sont le Volume de la Loi Sacrée, le Compas et l’Equerre. »

  • Rituel du 1er degré symbolique de la GLDF, Ouverture des travaux, page 9 :

Une fois que la loge est dûment couverte, et que tous les assistants sont reconnus comme Apprentis Francs-Maçons :

Le VM:. dit :

« (…) entrons dans les voies qui nous sont tracées. Frère Premier Surveillant, qu’avons-nous demandé lors de notre première entrée dans la loge ? »

Le PS:. dit :

« La Lumière, Vénérable Maître ».

Le VM:. dit :

« Que cette Lumière nous éclaire ! »

« Frère Maître des Cérémonies et Frères Surveillants, veuillez nous assister. »

Commence ainsi la séquence de ce qu’on nomme « allumage des feux », qui s’inscrit dans cette phase d’ouverture des Travaux, allumage des feux réalisé avec l’office du M :. des C:., porteur d’un flambeau :

Le VM:. dit : « Que la SAGESSE préside à la construction de notre édifice ! »

Le PS:. dit : « Que la FORCE le soutienne ! »

Le SS:. dit : « Que la BEAUTE l’orne ! »

  • Rituel du 1er degré symbolique de la GLDF, Fermeture des travaux, page 20 :

Au moment de la fermeture de la Loge, le VM demande l’assistance du MC pour l’extinction des feux :

Le VM:. dit « Que la Lumière qui a éclairé nos travaux continue de briller en nous et que nous achevions en-dehors l’Œuvre commencé dans le Temple, mais qu’elle ne reste pas exposée aux regards des profanes ».

(…)

Le VM:. dit : « Que la PAIX règne sur la Terre ! »

Le PS:. dit : « Que l’AMOUR règne parmi les Hommes !»

Le SS:. dit : « Que la JOIE soit dans les cœurs ! »

  1. Point 2 : Sur ce que peux nous inspirer « Sagesse Force et Beauté »

Nous sommes donc en présence de TROIS PETITES LUMIERES ou ETOILES.

Elles symbolisent la SAGESSE, la FORCE et la BEAUTE.

Elles sont les trois qualités qui permettent la construction du Temple, de notre temple intérieur, de notre être.

 

 

Ouverture (objectifs « Que »)

Fermeture (objectifs « Que »)

VM

SAGESSE : préside à construction de l’Edifice

PAIX : règne sur la Terre

PS

FORCE : soutient l’Edifice

AMOUR : règne parmi les Hommes

SS

BEAUTE : orne l’Edifice

JOIE : est dans les Cœurs

 

On voit qu’au moment de l’Ouverture des travaux, et pour la construction de l’Edifice (soi-même), chaque qualité est placée dans un ordre de priorité mais chaque qualité doit être réunie : il faut construire l’édifice : action de construction (qui s’apprend) ; il doit être pérenne dans le temps (grâce à la Force) ; et il doit être beau (nous avons besoin de beauté/sensibilité).

L’ouverture des Travaux et l’allumage des feux correspondent donc à une phase personnelle, intime de construction, préalable à l’insertion de la Pierre dans l’Edifice plus global.

La Fermeture des travaux quant à elle s’ouvre sur un horizon tourné vers l’Humanité : PAIX, AMOUR, JOIE.

Cela va dans le sens de la deuxième partie de la phrase prononcée lors de la clôture par le VM : « (…) et que nous achevions en-dehors l’Œuvre commencé dans le Temple ».

Chaque mot prononcé à l’ouverture et à la fermeture des travaux, et mis en relation par rapport à leur correspondance avec les trois Officiers, ont aussi une certaine résonnance :

Pour le VM / Couple SAGESSE-PAIX : tel le Roi Salomon rempli de Sagesse et garant de la Paix.

Pour le PS / Couple FORCE-AMOUR : il faut une certaine Force pour Aimer l’autre : il est plus facile d’haïr ou d’ignorer son prochain. Il faut de la Force pour continuer à aimer son prochain dans le temps.

Pour le SS / Couple BEAUTE-JOIE : la Beauté nous met la Joie dans les cœurs.

  1. Point 3 : Sur l’impact sur ma personne de « Sagesse Force et Beauté »

La vie est faite de hauts et de bas, de joies et de peines, de réussites et d’échecs, de communion avec l’autre ou de moments de solitude, de guerres ou de paix, de motivation ou de démotivation, etc…

Quel est le sens de cette vie d’ailleurs, car nous n’avons pas la main sur notre destin et les évènements qui nous entourent.

Plus nous avançons sur le chemin de la vie, et en nous retournant, plus nous nous disons : que de chemin parcouru ; et en regardant devant, nous nous disons : je vois déjà le bout du chemin… et le cœur se remplit de tristesse et d’amertume.

Alors moi qui me présente devant vous ce soir, j’ai ressenti dans des périodes récentes un sentiment d’inachevé et d’échecs spirituels et profanes : je constate mon incapacité à construire mon Edifice et à réaliser mes souhaits.

Peut-être est-ce que je ne travaille pas assez sur moi-même ?

Mais, un soutien dans ces moments de faiblesse et de doute est bien le thème de ce soir : « Sagesse, Force, et Beauté » : je dois être Sage, je dois être fort, et je dois être une belle personne reconnue comme telle par les autres comme par moi-même.

Et c’est pourquoi je me répète tel un mantra : « Sagesse, Force, et Beauté ».

 

Et en loge, je trouve cette aide d’ordre spirituel lors de l’allumage des feux, dans le cadre de notre rituel : je trouve BEAU ce moment de la cérémonie :

-         Par les phrases prononcées : « que la sagesse préside à la construction de notre édifice, que la force le soutienne, que la beauté l’orne »

-         Par l’allumage des Etoiles sur les trois colonnettes : la lumière est belle à regarder, j’aime à la contempler

-         Par l’accompagnement des plus beaux sons de la colonne d’harmonie, j’aime ces musiques

C’est lorsque je pense posséder la Sagesse, la Force et la Beauté que je me sens finalement épanoui : contentement de l’instant présent, absence de frustration. Sentiment de tranquillité.

Mais parfois cet état d’esprit est de courte durée : et je dois de nouveau travailler sur moi-même pour les retrouver : car sinon je suis bancale : je dois être la quatrième colonnette, accomplie, afin que la construction de mon Edifice soit stable.

Il arrive souvent que le jeune apprenti échange avec des frères de sa loge à propos des trois petites lumières : il n’est pas rare qu’on lui dise alors : « il n’y a que trois colonnes, comme se fait-il ?

Quel édifice pourrait être suffisant solide et stable avec seulement 3 piliers ? »

Alors au jeune apprenti souvent encore lui souffle-t-on « c’est peut-être toi la quatrième colonnette, réfléchis-y… ».

J’avoue avoir eu un peu de mal avec cette symbolique, celle de la quatrième colonne.

D’ailleurs chaque symbole peut avoir autant d’interprétations qu’il n’y a de de frères dans un temple.

Mais plus je réfléchissais lors de la préparation de cette planche, plus je faisais mien ce symbole et lui donnais du sens.

Surtout en visualisant le tableau de loge, avec sa forme de carré long, et en en visualisant le chemin parcouru par l’allumage des feux, d’une étoile à l’autre : une diagonale de Sagesse à Force de Sud-Est à Nord-Ouest, puis une droite de Force à Beauté de Nord-Ouest à Sud-Ouest.

Si le chemin de la Sagesse, de la Force et de la beauté est parcouru, et que l’on possède ces trois qualités alors nous n’avons plus qu’à bâtir son édifice qui prendra la place de cette 4ème colonne, et ce en remontant en diagonale vers la lumière naissante, de Sud-Ouest à Nord-Est.

En cas de crainte de ne pas assez stabiliser l’édifice globale soutenue par les 4 piliers, car le doute et le profane nous envahit fragilisant notre édifice, nous pourrons repartir de cette 4ème colonne vers la colonne de la Sagesse, et refaire de nouveau le chemin parcouru précédemment, le tout formant un huit infini.

 

Remarquons enfin que cette 4ème colonne qui se placerait au Nord-Est, serait à moitié dans l’obscurité du Nord et à moitié dans la lumière naissante à l’Orient. Je vous laisse cela en réflexion…

 

sf2.png

L’actualité dans un pays à quelques heures d’avion où la guerre sévit nous ramène à une réalité où pour certains, sans prendre parti, manque la Sagesse et la Beauté, seule la Force étant utilisée. Et encore ce n’est peut-être pas de la même force que l’on parle ce soir, mais plus un côté obscur de la Force comme dans la trilogie bien connue.

 

Et également dans ces moments présents manquent la Paix et l’Amour, et la Joie n’est plus dans les cœurs. 

L:.D:.D:.

23 mars 6022



25/03/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres